En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs: http://www.cnil.fr/vos-obligations/sites-web-cookies-et-autres-traceurs/que-dit-la-loi/

Laver couette en plume

Laver couette en plume

Pour commencer, on utilise quotidiennement le verbe laver. En effet, le matin on se lave le corps, les dents. On l’emploie aussi pour la vaisselle, la lessive ou concerne l’entretien de la maison. Cependant, dans le cas des couettes artisanales, il faut rester prudent. Avec la crise sanitaire actuelle, les questions sur le lavage de couettes deviennent récurrentes. Nous allons partager nos astuces pour laver une couette en plume. Ainsi, vous saurez quand la laver et les précautions à prendre.

Laver sa couette : quand la laver ?

Si pour un jeans ou un pull c’est facile de savoir quand le laver, pour une courtepointe ça se complique.

Quand laver sa couette ?

Si vous sentez une odeur désagréable, vous voyez des tâches, il faudra y penser. Il n’y a pas de réponse toute faite pour savoir quand le faire. En principe, c'est le minimum requis notamment en cette période de crise sanitaire.

Pour commencer, nous conseillons de changer de drap housse et de housse de couette une fois par semaine. Ainsi, vous profitez de ce moment pour la retaper et évaluer son état.

Contrairement aux housses, le nettoyage d’une courtepointe doit être fait une à deux fois par an. En France, on lave en moyenne sa couette une fois tous les 3 ans.

Bien souvent, nos clients parlent de nettoyage de printemps et d’hiver. En effet, faire ce nettoyage au printemps vous permet de la ranger et de la sortir à l’approche de l’hiver. De plus, vous pouvez facilement la sécher en extérieur et lui donner un bol d’air frais.

Certains préfèrent attendre la fin de l’hiver pour leur lavage. Ainsi, ils préparent leur literie pour les saisons plus clémentes. A cette période, le séchage s’annonce plus difficile en extérieur.

Comment laver une couette sans la détériorer ?

Détériorer une couette reste simple, un simple accroc suffit. Pour cela, il faudra prendre des précautions lors des manipulations. Par exemple si vous portez une bague avec ornement, retirez-la. Celle-ci pourrait s’accrocher et faire un petit trou dans la toile. Ce petit trou serait néfaste dans le cas d’une couette naturelle. Un accroc reste une porte ouverte au garnissage qui s’échapperait.

Tout d’abord, si vous ne savez plus de quoi se compose votre enveloppe, vérifiez. Pour cela, commencez par regarder l’étiquette du produit qui indiquera le garnissage. Grâce à celle-ci, vous disposerez des indications utiles pour le lavage.

Cependant, vous pouvez choisir un lavage différent. En effet, vous pouvez choisir un lavage au pressing. Le pressing prendra quelques précautions au préalable. Chez Plum Service, nous effectuons un lavage bien différent.

Les précautions à prendre avant tout lavage

Le verbe laver signifie nettoyer avec de l’eau et le plus souvent on utilise un produit spécial comme le savon, la lessive, un détergent ou autre. L’objectif principal consiste à rendre propre votre article de literie et non l’abimer. Il faut donc prendre des précautions.

Il existe différentes méthodes pour les laver comme celui en machine ou à la main, le pressing ou faire appel à un spécialiste.

En effet, comment savoir quel produit de lessive utiliser et celui à proscrire.  Comment sera le résultat final ?

 La première étape consiste à regarder l’étiquette du produit. Sur celle-ci, vous pourrez voir les indications indispensables pour le nettoyage. Ensuite, il faut s’assurer que votre machine peut contenir la courtepointe. Il faut donc une machine à grande capacité comme nous le verrons ultérieurement.

Pour finir, vérifiez votre enveloppe. Pas de trou, pas de plume qui vole, vous pouvez lancer le lavage en machine en toute sécurité.

 Les différents lavages de couette

Il est important de savoir que toutes les couettes ne peuvent pas toutes être nettoyés en machine à laver.  En effet, cela dépend de leur taille ou de leur volume mais aussi du garnissage.  C’est le cas notamment des couettes naturelles où il faut prendre d’infimes précautions. Voilà pourquoi il fait être certain de son état au départ. En effet, un trou serait une porte ouverte aux plumes qui envahiraient votre lave-linge. Si cela arrive, la couette est dégradée et votre machine risque de mal essorer.

Pour commencer, on ne lave pas du duvet ou de la plume comme on lave une serviette. Nous allons vous donner les trucs et astuces pour les nettoyer sans problème. Vous pouvez opter pour le lavage à la main. De même, vous pouvez aussi la déposer au pressing ou chez un spécialiste qui dépoussièrera le garnissage en profondeur.

Les couettes synthétiques peuvent être lavées en machine à laver mais comme précédemment, prenez garde à la taille. En effet, une couette mouillée gonfle et la sortir et cela peut s’avérer délicat ! Il faut savoir que lorsqu’elle est humide multiplie son poids se multiplie par 2 ou 3 ce qui explique les difficultés pour la sortir de la machine. Surtout dans ce cas, ne forcez pas.

Laver couette en plume ou en duvet à la main

Votre courtepointe en duvet ou en plume ne passe pas en machine à laver et vous voulez essayer de la laver à la main ?

Laver couette en plume ou en duvet à la main risque d’être laborieux pour un résultat non satisfaisant. C’est le cas des couettes deux personnes. Si le lavage ne pose pas de problème à proprement parler, il va se poser au moment de l’essorage. En effet, avec l’eau, celle-ci va gonfler fortement. Aussi, nous vous conseillons de laver éventuellement une couette bébé voire une couette enfant à la main, dans une baignoire. Évitez l’utilisation de détergent et en faites très attention à ne pas accrocher la toile.

Pour finir, pensez aussi à bien rincer la couette pour éliminer le produit de lavage. En cas de doute, rincez de nouveau, mieux vaut trop rincer que pas assez. Attention lors de l’essorage !

Peut-on laver sa couette avec nettoyeur vapeur ?

Vous êtes nombreux à nous demander si l’on peut laver une couette avec un nettoyeur vapeur.  La réponse est non. Un nettoyeur vapeur désinfectera en surface mais pas en profondeur. Il est impératif de nettoyer les plumes et le duvet donc privilégier de laver couette en machine ou le faire par un professionnel comme Plum Service.

Laver couette en machine

Pour faire la lessive de vos couettes à domicile, quelle que soit la capacité de votre machine à laver, vous devez suivre plusieurs recommandations.

Machine de petite capacité

Une machine à laver de petite capacité lavera en moyenne entre 5 et 8 kilogrammes de linge. Il faut vérifier au préalable que votre courtepointe rentre facilement dans votre machine à laver 5, 6, 7 et 8 kg.

La couette synthétique s’insère facilement dans ces machines contrairement aux couettes naturelles. Les oreilles ou les couettes enfants passent facilement dans ces machines.

Grande capacité

Pour faire entrer une couette dans un lave-linge, sa capacité de lavage doit être de 12 kg voire plus. On les appelle machine à grande capacité. Si vous rencontrez des difficultés à la rentrer, optez pour une autre solution. En effet, la couette humide sera encore plus difficile à sortir. Ce sera le cas des couettes XL.

Sélectionner la température

Premièrement, il faudra respecter la température qui figure sur l’étiquette de votre produit. Ainsi, vous savez quel programme de lavage choisir. Bien souvent, nous conseillons un lavage à 30°C et pas au-delà pour les couettes en plume ou en duvet. Pour les couettes synthétiques, vous pouvez monter à 40°C.

Choisir le produit de lavage

Il n’existe pas de recette miracle pour laver votre couette en machine à laver. De même, il n’y a pas de produit « spécial » lavage couette en plume ou en duvet.

Cependant, nous vous conseillons d’utiliser votre lessive habituelle. Nous déconseillons le détergent contre les taches qui pourrait être irritant. Vous pouvez choisir un produit pour textiles délicats de préférence dans le cas d’un garnissage naturel. Surtout, en cette période de crise sanitaire, n’utilisez pas de l’eau de javel. En effet,  même si c’est un bon agent antibactérien, votre garnissage en pâtirait. Pour les fibres synthétiques, utilisez votre lessive habituelle.

Le cycle de lavage

Généralement, il est plus prudent de choisir le programme cycle délicat (30°C- 40°C) pour du duvet ou de la plume. En principe, ces indications figurent sur l’étiquette de votre produit. En cas de doute, optez pour 30°C.

Avant de lancer votre programme, des précautions s’imposent. Premièrement, insérez des balles de tennis dans votre bac de lavage. Cela permettra de battre plumes et/ou duvet au cours du cycle. Ainsi, ces balles de tennis éviteront la formation de bouloches ou de nids.

Deuxièmement, si vous avez un doute sur le lavage en machine, ne le faites pas. Portez votre couette au pressing ou faites confiance à un professionnel.

Laver couette plume au pressing

Vous pouvez déposer votre article de lit au pressing que l’on nomme aussi lavage automatique. Vérifiez bien que vous ne perdez pas de plumes ou autre, sinon c’est que votre enveloppe est abimée et vous y laisserez des plumes !

Au pressing, il vous sera demandé le contenu de votre enveloppe afin de sélectionner au mieux le type de lavage qui sera adapté et déterminer le prix. Cependant, la personne ne garantira pas le résultat final et le précisera. Celui-ci dépendra du bon état de votre enveloppe.

Le lavage professionnel : en quoi ça consiste ?

Chez certains spécialistes d’articles de literie, vous pouvez déposer vos couettes naturelles.  Si vous n'habitez pas à proximité, une solution existe. En effet, vous pouvez les envoyer en colis pour un nettoyage bien différent. Au préalable, nous vous conseillons de nous appeler au 03-21-67-42-01. Ainsi, nous vous expliquons en quoi consiste notre méthode. Si celle-ci vous convient, il suffit de poster votre colis. A travers toute la France, de nombreux clients nous font confiance.

Quand nous réceptionnons la courtepointe, nous évaluons son contenant. En cas d’altération du garnissage, nous prévenons le client mais cela reste rarissime.

Ensuite, le contenu de l’enveloppe sera nettoyé et la toile fera peau neuve. Aussi, si vous souhaitez agrandir votre couette, c’est l’occasion idéale.

Bien entendu, vous ne payerez que le nettoyage de couette et le surplus de plume ou duvet rajouté. C’est pour cela que nous n’affichons pas les tarifs de cette prestation. Ainsi, le client sait combien lui coûte la rénovation si on doit rajouter du garnissage. C’est ce que nous appelons la remise à neuf de couette. De nos jours, on recycle et notre procédé s’y prête.

Laver son oreiller

Il est beaucoup plus simple de laver un oreiller à domicile qu’une courtepointe, en raison de sa taille. En fonction de son garnissage, il faudra respecter les mêmes consignes que précédemment. Le poids de l’oreiller va lui aussi augmenter et surtout ne forcez pas au moment de le sortir ! En effet, avec l’eau et les plumes celui-ci gonflera et sera plus lourd qu’au départ. Notamment, faites attention dans le cas des oreillers polonais. Ceux-ci sont plus volumineux que les tailles standards.

Laver oreiller en machine

Avant tout lavage en machine d’article de literie, la première étape consiste à vérifier l’étiquette. Ensuite, il faudra procéder comme nous l’avons indiqué précédemment.

Pour permettre le battage des plumes, il suffit d’insérer deux balles de tennis pendant le lavage à 30°. Cette astuce reste valable pour les doudounes en plume et duvet.

Quand le lavage est terminé, sortez l’oreiller et secouez le bien pour répartir et uniformiser son contenu. Ensuite, pour le séchage, privilégiez l’extérieur de préférence. Ne mettez pas un oreiller en plume à sécher sur un radiateur. Cela assécherait les plumes.

Nettoyer un oreiller à la main

Grâce à sa taille, le coussin de lit est assez maniable. On peut donc le laver à la main dans une baignoire d’eau tiède avec de l’eau savonneuse. Pensez à rincez plusieurs fois pour être certain de bien avoir éliminé le savon. En cas de doute, répétez le rinçage plusieurs fois. Ensuite il faudra tordre le tissu pour évacuer le plus d’eau possible. Vérifiez enfin que les plumes ne s’échappent pas !

Sécher une couette ou un oreiller

Après avoir laver son article de literie, il faut le sécher. Le séchage reste une étape très importante. En effet, si le garnissage n’est pas bien sec, il moisira. Il faudra alors songer à vous en séparer en déchèterie.

Pour sécher une couette ou un oreiller, nous préconisons le plus possible le séchage en extérieur. Privilégiez un temps sec et évitez l’exposition en plein soleil qui assécherait votre garnissage en plume. Si le temps ne le permet pas, vous pouvez mettre la couette dans une pièce mais éloigné du radiateur. Pour savoir si le garnissage est sec, secouez votre article de literie qui doit retrouver son gonflant. Dans le cas contraire, prolongez le séchage encore un peu.

Sécher une couette ou un oreiller au sèche-linge

Vous êtes nombreux à nous demander « comment procéder pour le séchage couette au sèche-linge ». La question reste pertinente, deux précautions valent mieux qu’une.

Pour bien sécher ce type d’article de literie au sèche-linge, vérifiez avant qu’il rentre sans forcer. Bien souvent, les ouvertures de ces appareils sont étroites. Prenez soin de bien plier votre article pour faciliter son passage sans forcer.

Comme pour le lavage, nous vous conseillons d’insérer deux balles de tennis dans votre sèche-linge pour battre le contenu de l’enveloppe. Cela lui redonne le gonflant et choisissez un court cycle à renouveler si besoin. Pour sécher un oreiller, procédez de la même façon.

Sécher une couette, un oreiller dehors

Il est préférable de sécher une couette ou un oreiller en extérieur plutôt que le sèche-linge ou le radiateur. Cependant, pour ceux qui vivent en appartement, cela reste mission impossible. Il faut donc une alternative qui reste le sèche-linge.

Privilégiez de faire le séchage lors d’un temps sec et peu ensoleillé. Pensez à bien uniformiser dans le cas d’une couette.

Pour vérifier que votre couette est bien sèche, voici une petite astuce : passez votre main sur la toile pour voir s’il y a encore des zones humides. En cas de doute, on prolonge le séchage.

Peut-on sécher une couette en plume ou en duvet sur un radiateur ?

Pour ceux qui n’ont ni espace extérieur ni sèche-linge ou pour cause de pluie, que faire ? Pas de panique, il existe une solution mais pas le radiateur.

Le radiateur va assécher le contenu de votre enveloppe. En pensant bien faire, vous ferez pire que mieux.  

Disposez votre article de literie sur une table, dans une pièce sèche et tempérée. Pensez à la retourner de temps en temps.

Prix nettoyage couette en plume, prix nettoyage oreiller

Le prix du nettoyage d’une couette en plume varie en fonction de l’état de votre plumage. Pour connaitre précisément le tarif de cette prestation, il faut évaluer l’état des plumes.  Si le plumage est bon, le prix tient compte de la taille de l’enveloppe. Dans le cas d’un plumage défectueux, nous pouvons précisément vous donner le devis. Celui qui prétend que le prix reste fixe ment. En effet, parfois il faut ajouter plumettes ou duvet. Cet ajout de plumage fait augmenter le prix du nettoyage. Cela reste attractif mais il faut le savoir. Quand c’est possible, passez en boutique avec votre produit. Cela nous prendra quelques minutes pour faire votre devis.

Conseils entretien couette en plume, couette en duvet

Laver sa couette ou autre article de literie une à deux fois par an reste indispensable. En complément, il existe des conseils d’entretien de couettes.

Quotidiennement, faire des petits gestes aident à la maintenir en forme. Pensez à la secouer de bas en haut pour lui redonner du gonflant. De même, cela permettra d’éliminer les poussières présentes sur la housse de couette. En principe, le garnissage se répartit uniformément sur le lit. Si vous observez des bouloches, il y a un problème.

Surtout, ne faites pas la bêtise de passer pas l’aspirateur dessus. Le nettoyage de couette en plume est une étape indispensable à son entretien. Nos conseils restent simples. Aérer sa courtepointe reste du bon sens. Cela permet du la regonfler à bloc.

Les changements de saison sont propices au nettoyage de couettes. On parle souvent de nettoyage de printemps ou nettoyage d’hiver. En plus de la fabrication de couette en plume et duvet, Plum service assure le nettoyage de couette.  Pensez à réserver un créneau sur notre boutique pour préparer la rentrée ! 

All comments

Leave a Reply